Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Invitation VIP

   
 
NL
Partners

Condroz 2018

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

07 Novembre 2015  -  Rallye du Condroz
Apres la premiere boucle
Cherain prend la main
Après un premier "scratch" du Français Stéphane Lefèbvre (DS3 R5), c'est Cédric Cherain (DS3 WRC) qui a haussé le rythme pour prendre le commandement de l'épreuve. A l'issue des trois premières spéciales, Cédric Cherain devançait Kris Princen (Peugeot 208 T16) de 7"6 et Stéphane Lefèbvre de 11"1. Ces trois-là avaient déjà fait le trou puisque Vincent Verschueren (DS3 R5), 4e, était déjà pointé à plus de 24".

Dans la deuxième demi-boucle, Cédric Cherain a enfoncé le clou dans la spéciale de Marchin, reléguant son plus proche poursuivant, Kris Princen à plus de 17 secondes. Le pilote Peugeot, vainqueur de l’édition 2014, est le seul à rester sous la minute d’écart, grâce à son coup de volant bien sûr, mais aussi à des très bons choix de pneus Stéphane Lefèbvre (DS3 R5) était lui aussi dans le coup, mais une crevaison lui a fait perdre le contact avec les premiers. Le jeune espoir français est néanmoins 4e, mais déjà à 1’21 »9. Tout profit pour Bertrand Grooten (Citroën C4 WRC) qui se glisse à la 3e place à 1’17’’7. David Bonjean et la deuxième Citroën C4 WRC ne sont pas loin, 5es à 1’26’’.

Yves Matton poursuit son apprentissage de la DS3 WRC. Après un départ prudent, le patron de Citroën Racing augmente le rythme et est déjà remonté à la 6e place (+ 1.34.7). Le Top 10 est complété par Xavier Baugnet (Ford Fiesta R5), Guillaume Dilley (DS3 R5), retardé par une crevaison dans l’ES de Tinlot, Xavier Bouche (DS3 R5), toujours en train de prendre ses marques avec sa nouvelle monture et Davy Vanneste (Ford Fiesta R5).

Pas de chance pour Vincent Verschueren, qui se battait aux avant-postes avant que sa DS3 R5 soit bloquée net par un arbre de transmission cassé. Les deux Skoda Fabia WRC de Lhonnay et Allart sont aux portes du Top 10, tout comme Jullien et sa Subatu Impreza. Ils précèdent la DS3 d’un Yvan Müller qui découvre les joies et les pièges du Rallye du Condroz.

Belle bagarre en A8 entre les Mitsubishi d’Anthony Martin et d’Olivier Collard. Comme on pouvait s’y attendre, Kevin de Maerschalk survole le R3 avec sa DS. L’ancien membre du RACB National Team pointe même dans le Top 20. Cédric de Cecco est lui largement en tête en R2 au volant de sa Peugeot 208.

Notons la neutralisation de la ES1 après la sortie de route de la Renault Clio de Dumont, heureusement sans dommages corporels.

 
 
Previous
Rallye du Condroz   07 Novembre 2015
Rallye du Condroz
Cherain aux commandes
Rallye du Condroz   07 Novembre 2015
Première journée
Cherain confortable leader
Lire la suite