Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Invitation VIP

   
 
NL
Partners

Condroz 2018

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

08 Novembre 2015  -  Rallye du Condroz
Communique final
Premiere victoire a Huy pour un Cedric Cherain imperial
Après un départ quelque peu prudent, l’équipage de la Citroën DS 3 WRC n°6 a en effet rapidement pris les devants et ils n’ont toléré ensuite aucune résistance, signant au passage tous les meilleurs temps de la seconde journée.

Kris Princen (Peugeot 205 T16) a bien fait illusion pendant la première boucle, grâce à des choix de pneus audacieux et une attaque de tous les instants, mais une crevaison dans une des deux portions «terre» de Marchin lui a été fatale, une crevaison lui coûtant plus de 4 minutes.

C’est Stéphane Lefèbvre qui a pris le relais pour tenter de suivre le rythme des leaders. Une crevaison dans le premier passage à Marchin l’avait lui aussi déjà retardé et malgré une superbe fin de première journée, le Français a dû se rendre à l’évidence: malgré une grosse attaque, la DS3 R5 ne pouvait rien contre la DS3 WRC sur les tracés rapides et de plus en plus secs des étapes spéciales du dimanche. Une minute quarante et une secondes séparent finalement les deux premiers.

Le dimanche, l’intérêt de la lutte s’est reportée sur le gain de la 3e place, avec Xavier Baugnet (Ford Fiesta R5), David Bonjean (Citroën C4WRC) et Yves Matton (DS 3 WRC). Si le pilote Ford ne pouvait pas grand chose contre les WRC, Yves Matton a rapidement pris le meilleur et filait vers un second podium hutois quand le levier de boîte de sa voiture s’est bloqué dans l’avant-dernier tronçon chronométré (Villers). Yves Matton et Xavier Portier pouvaient se traîner jusqu’à l’arrivée du rallye, mais perdaient beaucoup de temps dans l’aventure et plongeaient au 5e rang final.

David Bonjean sort donc vainqueur de cette lutte pour la 3e marche du podium. Belle récompense pour le Liégeois ne roule plus qu’ épisodiquement et qui a dû reprendre le rythme.

choses, lui qui ne reprend plus le volant qu’épisodiquement.

Xavier Baugnet s’est lui montré le plus rapide des pilotes Ford Fiesta R5 tout au long du week-end et il n’a certes pas volé cette 5e place. C’est sa deuxième expérience sur cette voiture à Huy. «Tout s’est bien déroulé avec une voiture qui ne nous causé aucun problème. Excepté une crevaison à Marchin, rien à signaler! On est content de terminer deuxième en R5 et aux portes du podium!»

Lors de cette seconde journée de course, Benoît Allart a augmenté le rythme au volant de sa Skoda Fabia WRC, accrochant une convaincante 6e place, juste devant un Guillaume Dilley qui a atteint son objectif: rallier l’arrivée avec la DS 3 R5 qu’il découvrait. Le vice-champion de Belgique a rempli son contrat.

Le top 10 est complété par le gentleman driver Jourdan Serderidis qui a amené sa DS3 WRC à bon port et Olivier Collard, qui remporte la catégorie « A8 » avec sa Mitsubishi Evo X.

Yvan Müller aurait dû faire partie de ce Top 10, mais une crevaison dans l’avant-dernière spéciale l’a fait plonger à la 11e position. «Bon, c’est le rallye, mais ce n’est pas grave. Je me suis fait plaisir, j’ai beaucoup appris et surtout j’ai profité de cette belle atmosphère qui entoure cette épreuve. Franchement un chouette week-end !»

Bilan largement positif donc pour cette 42e édition du Rallye du Condroz, marquée par un public discipliné qui n’a entraîné aucune annulation de spéciale. Côté concurrents, si les sorties de route ont été nombreuses – comme chaque année – aucun blessé n’est à déplorer. 98 voitures sur les 142 au départ ont terminé l’épreuve.

 

Le Top 15

 

1.       Cherain-Leyh (DS 3 WRC) 1h24.29.6

2.         Lefebvre-Tsjoen (DS 3 R5)  à 1.41.3

3.         Bonjean-Dubois (Citroën C4 WRC) à 4.10.3

4.         Baugnet-Cuvelier (Ford Fiesta R5) à 4.46.2

5.         Matton-Portier (DS 3 WRC) à 4.57.5

6.         Allart-Surson (Skoda Fabia WRC) à 5.48.5

7.         Dilley-Louka (DS 3 R5) à 6.16.5

8.         Princen-Kaspers (Peugeot 208 T16) à 6.44.2

9.         Serderidis-Beck (DS 3 WRC) à 9.53.0

10.     Collard-Maquet (Mitsubishi Evo X), 1ers RC1 – A8, à 10.17.8

11.     Muller-Ariettaz (DS 3 R5) à 10.18.1

12.     Monfort-Fernandes (Ford Fiesta R5) à 11.30

13.     Vanneste-Snaet (Ford Fiesta R5) à 11.52.6

14.     Demaerschalk-Eelbode (DS 3 R3) à 12.30.5

15.     Albert-Mergny (Mitsubishi Evo IX) à 14.36.2

 

Les vainqueurs de classe

WRC 1.6t :Cherain-Leyh (DS 3)

R5 : Lefèbvre-Tsjoen (DS 3)

WRC 2.0t : Bonjean-Dubois (Citroën C4)

RC1 A8 : Collard-Maquet (Mitsubishi Evo X)

R3 T : Demaerschalk-Eelbode (DS 3)

R2B : De Cecco-Humblet (Peugeot 208)

NCM14 : Canal-Robles-Neven (Ford Fiesta R200)

RC2 N4 : Morée-Meiijs (Mitsubishi Evo X)

R3C : Vanbergen-Labriet (Renault Clio R3)

NCM15 : Leroy-Delvaux (Renault Clio)

RC4 N3 : Beaufort-Brouir (Renault Clio)

RC4 A6 : Garsou-Denee (Peugeot 206)

PTNP3 : Prinzie-Vermeuren (Opel Ascona B)

PTNP4 : Vankemmel-Vandemoortele (Opel Ascona)

HISB4 : Kenis-Debue (BMW 2002)

NCM16 : Ceuppens-Werner (BMW 1301)

R1B : Dovifat-Jacquemin (DS 3)

NCE11 : Valepin-Bourguignon (VW Golf Kitcar)

NCE10 : Van Kessel-Goffin (Peugeot 106)

YTE4 : Oblin-Masson (Mercedes 190 E 2.3)

NCM13 : De Clercq-Lambert (Suzuki Swift)

A7 : Soetaert-Hauteclair (Peugeot 206 GTI)

HIS D4 : Brasseur-Danthine (Porsche Carrera)

RGT GTP24 : Cailloux-Mattart (Porsche Cayman)

NCE12 : Delrue-Louis (BMW 325i)

 
 
Previous
Rallye du Condroz   08 Novembre 2015
Première boucle deuxième journée
Cherain dans un fauteuil
Rallye du Condroz   08 Novembre 2015
Lire la suite