Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Invitation VIP

   
 
NL
Partners

Condroz 2018

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

26 Février 2012  -  BRC
Haspengouw Rally
Tsjoen s'impose sans forcer
Pendant que ses camarades de jeu assurent un maximum de spectacle sur les routes grasses et délicates de la Hesbaye flamande, Pieter Tsjoen est avant tout concentré sur la victoire. De quoi rapidement creuser un écart conséquent sur son opposant le plus coriace, j’ai nommé Patrick Snijers.

Les deux hommes se partagent les meilleurs temps durant toute la journée. Mais dans la balance, c’est Pieter qui pèse le plus lourd avec dix scratches sur 14! Rapidement isolé en tête, le pilote de la Citroën pourra même relâcher l’attention en toute fin d’épreuve lorsque le Grand part à la faute, encaissant 25 minutes pour terminer vingtième.

Une aubaine dont profite le jeune Jonas Langenakens, auteur d’une bien belle performance pour ses débuts à bord de la Ford Focus WRC08. Il grimpe ainsi sur la deuxième marche du podium de Landen pour la seconde fois d’affilée. Troisième, Vincent Verschueren peut également rayonner pour son premier rallye à bord de la Volkswagen Polo S2000. D’autant que l’homme avait osé les slicks dans une première boucle totalement humide et glissante! Ces pilotes peuvent aussi remercier la transmission de la Subaru Impreza WRC S12 de Mathias Viaene qui l’a lâché dans l’ES10 alors qu'il jouait le podium.
 
Lhonnay s'impose en Cl.3
 
Avec sa lancer Evo9 moins performante que l’Evo X de son préparateur, Stéphane Lhonnay a tout donné en Gr.N pour s’imposer avec 18 secondes d’avance sur Bob Colsoul, auteur d’un bon retour après un an d’inactivité en dépit de soucis d’ALS qui l’ont éloigné de la victoire.
Sur le podium de la catégorie, le très spectaculaire Marc Streel n’a guère démérité malgré une crevaison dans l’ES 2 lourde de conséquences alors qu’il avait signé un retentissant cinquième temps dans la spéciale d’ouverture.
L’ancien cycliste est entouré au classement final par la première propulsion de Tim Van Parijs (Porsche 996 GT3) et la Polo S2000 que découvrait également Tuur Vanden Abeele. Plus timide en début de course, ce dernier s’offrait le scalp de Chris Van Woensel, guère déméritant au volant d’une BMW 130i.
Dans le top 10, on retrouve également la première monture historique, la Ford Escort de Dirk Deveux, victorieux pour la 4ème fois en 5 ans.
 
Classement final
 
1. Pieter Tsjoen-Eddy Chevaillier (Citroën C4 WRC) 1h26’50’’9;
2. Jonas Langenakens-Kenneth Delvaux (Ford Focus WRC08) à 3’03’’9;
3. Vincent Verschueren-Stefaan Vanassche (VW Polo S2000) à 6’12’’7;
4. Stéphane Lhonnay-Kris Botson (Mitsubishi Evo 9) à 6’33’’8, vainqueurs en Groupe N;
5. Bob Colsoul-Patrick Segers (Mitsubishi EvoX) à 6’52’’2;
6. Timothy Van Parijs-Kurt Heyndrickx (Porsche 996) à 9’09’’1, vainqueurs en GT;
7. Marc Streel-Benoît Warzée (Mitsubishi EvoX) à 10’27’’0;
8. Tuur Vanden Abeele-Isidoor Smets (VW Polo S2000) à 10’41’’1;
9. Chris Van Woensel-Justine Demeestere (BMW 130i) à 10’42’’4;
10. Dirk Deveux-Johnny Vangrieken (Ford Escort) à 14’01’’8, vainqueurs en Historic...
 
 
Previous
BRC   22 Février 2012
Haspengouw Rally
Six WRC au départ!
WRC/IRC   12 Mars 2012
Rallye du Mexique
Loeb et Hirvonen signent le doublé
Lire la suite