Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Peugeot

   
 
NL
Partners

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

24 Juillet 2011
Jean-Marc Pitz   CONDROZ 2005
L'apothéose du championnat de Belgique
Rallye du Condroz-Huy, les 5 et 6 novembre 2005

La 32e édition du Rallye du Condroz, l'apothéose du championnat de Belgique, a vu la victoire, de haute lutte, de Kris Princen qui double la mise après son succès à Ypres. Auteur du premier scrath (Wanzoul), Princen (Renault Clio S 1600) se fait brièvement chiper la vedette par Chris Van Woensel au volant de la nouvelle Mitsubishi Lancer Evo 9 préparée chez Colsoul. Mais depuis l'ES 3 (Lavoir-Héron), Kris ne cesse de creuser l'écart sur la concurrence. De 4 secondes après la première boucle, l'avance du pilote de St.Trond est de 14" avant les dernières spéciales de la journée.

Le soir tombe en bord de Meuse et pour disputer les trois spéciales qui clôturent la première étape, on monte les rampes de phares. La domination de Princen est impressionnante lors de ces trois chronos (Engis-Stée, Modave et Goesnes) aux profils différents puisqu'il y réalise les trois meilleurs temps. Longtemps deuxième, Van Woensel n'a pu défendre sa position sur des routes de plus en plus sèches et au soir du premier jour, Larry Cols (Renault Clio S 1600) s'installe dans le sillage de Princen pour 21 secondes. En manque de kilomètres, un peu plus de temps à se mettre en jambes et pénalisé par sa position d'ouvreur sur la route, le Verviétois a limité les dégats. Van Woensel est troisième à 44" et leader du groupe N devant Patrick Snijers (Mitsu. Lancer Evo7), retardé en début d'épreuve par un mauvais choix de pneus.

Victime d'une crevaison dans la dernière ES du jour, Pascal Gaban (Mitsu. Lancer Evo7) est cinquième à 2'23" du leader provisoire. Sixième, Renaud Verreydt ne peut suivre le rythme au volant d'une Renault Clio Super 1600 qu'il découvre. Mélissa Debackere (Peugeot 206 RC gr.N), véritable révélation de la saison, abandonne après l'ES 4; support moteur out. Elle ne peut donc pas défendre sa position de 2ème au championnat.

Dimanche, Kris Princen entame la seconde journée sous un beau soleil d'automne, devant un nombreux public bien discipliné et avec 21 secondes d'avance sur Cols. Larrygator se crache alors dans les mains et grapille seconde après seconde. Après la première boucles, l'écart entre les deux hommes descend à 14 secondes. La superbe bagarre entre les pilotes Renault continue. Cols garde la pression sur son équipier et signe huit des douze meilleurs temps. Au départ de l'ultime spéciale, la très sélective Wanze-Marneffe (27,8 m), le Verviétois a ramené l'écart à 11"7! Autant dire que Princen ne peut se permettre la moindre petite faute. Mais, particulièrement serein, le Trudonnaire n'a pas tremblé et décroche sa toute première victoire à Huy pour 10 petites secondes.

Chris Van Woensel (Mitsu. Evo9) doit se résoudre à terminer troisième à plus d'une minute. Il s'impose néanmois en Groupe N devant Pascal Gaban (Mitsu. Evo7) qui est finalement 4e après le déclassement de Patrick Snijers au terme des vérifications techniques après l'arrivée suite à la non-conformité du Turbo de la Mitsu Evo7 préparée par John Deconinck. Ce dernier a confirmé par la suite qu'une erreur a bien été commise par l'équipe.

Renaud Verreydt, le régional de l'étape, tombé sous le charme du petit bolide, finit 5e à 5 minutes de ses équipiers du week-end, bien plus habitués à la Renault Clio Super 1600 et à ses vitesses de passage en courbes rapides et qui évoluaient sur une autre planète. La saison 2005 du championnat de Belgique des Rallyes s'est terminée par un beau feu d'artifice. Tant mieux!

Retour