Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Invitation VIP

   
 
NL
Partners

Condroz 2018

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

03 Novembre 2013  -  Rallye du Condroz
Rallye du Condroz-Huy
Loeb en Super Star
Avec 26 meilleurs temps sur 27, Sébastien Loeb a régné en maître incontesté sur ce 40e rallye du Condroz. Et encore, le seul "scratch" qu'il a concédé, c'est lors de l'ultime tronçon chronométré, suite à une double crevaison...

«Ma seule difficulté est de ne pas avoir assez reconnu, explique "Seb". De plus, nos deux seuls passages, on les a  fait sur le sec et durant la course, la pluie était omniprésente. C'est une des premières fois où je roule en connaissant aussi peu le tracé, 100% aux notes. Merci à Séverine en qui j'avais entière confiance car quand j'arrivais dans un carrefour, je ne savais pas si je devais aller à gauche ou à droite. Le tracé ressemble un peu au rallye d’Irlande, mais en mieux ! Côté sportif, je n’ai pas traîné en chemin. La Citroën DS3 WRC est une voiture qui ne se conduit pas à moitié. Certes, mon rythme était légèrement en dessous de celui que j’adopte en championnat du monde, mais je peux vous assurer que la marge de sécurité n’était pas si grande que ça. Je suis ravi d’avoir découvert ce rallye.»

Deuxième, Xavier Bouche réalise son meilleur résultat à Huy. Après avoir failli ne pas prendre le départ, Xavier a bien failli ne pas voir l’arrivée. Au final, l’histoire se termine bien pour le pilote de la C4 WRC. 

«À une boucle de l’arrivée, j’ai commencé à recevoir de l’huile sur le pare-brise, raconte Xavier. De retour à l’assistance, ils ont décelé une fissure dans le bloc moteur. J’ai donc embarqué plusieurs bidons d’huile dans le coffre pour essayer de rejoindre l’arrivée. Heureusement, la voiture a tenu le coup. Après une 3e place avec la Xsara l'an passé,  c'est la 2e place cette année en C4... j’espère que l’année prochaine sera une victoire en DS3! »

De son côté, Yves Matton a effectué une remontée impressionnante le dimanche. En enchaînant des deuxièmes et troisièmes temps, le patron de Citroën Racing a montré que son coup de volant était affûté. Il termine troisième, sa meilleure performance à Huy!

«Sans Daniel, le résultat n’aurait sans doute pas été pareil, avoue Yves. Il m’a simplifié les notes et entendre Daniel les chanter, c’est une aide précieuse.» À cette réponse, Daniel rétorque : « Maintenant, le patron sait pourquoi il me paie (rires) !» 

«Sans rire, j’ai beaucoup appris sur ce rallye, continue Yves. Je réalise ma meilleure performance au Condroz. De plus, le podium revisite les dix dernières années de Citroën. Je ne pouvais souhaiter mieux sauf à part être devant Seb ! Mais ça, c’est un rêve éveillé!»

Pour Cédric Cherain, la course aurait été toute autre s’il n’avait pas rencontré son problème de direction assistée le samedi. Suite à cet incident, le pilote sortait de la route, crevait un pneu et laissait 3’ dans l’aventure. Il aurait pu revendiquer le podium. Il doit finalement se contenter de la quatrième place au général et d’une victoire en classe 2. 

Juste derrière, Bertrand Grooten aurait pu espérer lui aussi une place sur le podium s’il n’était pas resté bloqué deux minutes dans la spéciale de Lavoir, suite à une incursion dans un champ. En réalisant régulièrement des chronos dans le top 3, il relativise sa prestation. «Ça faisait trois ans qu’on avait plus touché à une voiture de rallye, raconte Bertrand. Avec deux minutes de perdues le samedi, revenir cinquième semblait compliqué. On était parti avec l’idée d’aligner des temps pour montrer ce qu’on est capable de faire. Et notre meilleur temps dans la dernière spéciale est une satisfaction!» 

Dans la classe 3, le duel entre Anthony Martin et Olivier Collard aura été somptueux ! Et c'est Olivier Collard, exceptionnel dans la dernière boucle, qui a émergé « On a vraiment tout donné sur la fin, confirme Olivier. Nous avons perdu du temps derrière des concurrents en détresse, mais on a réussi à rester calme sauf dans la dernière boucle! On devait absolument revenir sur Anthony et j’ai dégoupillé dans Marchin. Avec un quatrième temps et 12’’ de reprises sur Martin, la victoire était à nous. C’était en plus le premier Condroz de mon copilote, je suis heureux de lui offrir cette victoire en cadeau.» 

Dans la classe 6, Kevin Abbring, malgré une touchette et une crevaison est parvenu à s'imposer au nez et à la barbe de Cédric De Cecco. Le Batave remporte la 208 Rally Cup et la récompense qui va avec, à savoir 5 courses en ERC sur une Peugeot 208 T16. Deuxième, Cédric De Cecco coiffe la couronne de champion de Belgique R2. Toujours sur Peugeot 208, Matthias Boon remporte le titre junior, juste devant Timo Van Der Marel. 

Dans cette dernière boucle, la seule ombre au tableau est la sortie de Vincent Verschueren dans l’ES 24. Le pilote VW rate le titre de vice champion de Belgique qu’il désirait tant. Cet honneur revient à Melissa Debackere qui n’était pourtant pas présente ce week-end!  

 
 
Previous
Rallye du Condroz   03 Novembre 2013
Rallye du Condroz-Huy
Dimanche fin de la 1ère boucle
12 Heures de Huy   14 Février 2014
12 Heures de Huy
Les "Douze Heures de Huy" 2014
Lire la suite