Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Peugeot

   
 
NL
Partners

Condroz 2017

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

02 Novembre 2014  -  Rallye du Condroz
2014 apres 2005
Kris Princen, pour la deuxieme fois
Déjà vainqueur en 2005, Kris Princen a conquis un deuxième succès au rallye du Condroz-Huy. Pour s'imposer, il a dû résister à un Kris Meeke déchaîné qui a joué sa chance jusqu'au bout.

Ne comptant qu'une avance minime - moins de 7 secondes - au moment de s'élancer pour la seconde journée de course, Kris Princen n'avait guère le choix sur la tactique à adopter : "D'entre de jeu, j'ai attaqué à fond car je savais que Kris Meeke ne me laisserait pas le moindre répit. Mais je savais aussi que les routes étaient particulièrement piégeuses car les zones sèches alternaient avec des portions humides."

Au fil des kilomètres, le pilote de la Subaru Impreza WRC S12B a creusé l'écart avant de terminer en force lors du second passage dans la longue spéciale de Goesnes-Marchin-Vierset : "Effectivement, j'ai frappé fort dans ces 21 km. C'était la meilleure manière de rester concentré car à trop vouloir assurer le coup, on peut aisément perdre une quinzaine de secondes... Finalement, tout s'est bien terminé et je suis particulièrement heureux de cette cinquième victoire dans le championnat de Belgique 2014, qui est aussi ma deuxième ici au Condroz. Je m'étais déjà imposé en 2005 et la bagarre avait été également très serrée avec Larry Cols."

A l'arrivée, l'écart entre le Trudonnaire et Kris Meeke est de 38''7. Jusqu'au bout donc, le pilote anglais a maintenu la pression... et parfaitement rempli la mission qui lui était assignée : montrer le potentiel de la Citroën DS3 R5. D'ores et déjà, celle-ci s'annonce comme une des vedettes de la saison belge 2015.

La 3e place est revenue au double champion de Belgique Freddy Loix, à nouveau impeccable aux commandes de la Skoda Fabia Super 2000. Durant les deux boucles dominicales, "Fast Freddy" n'a plus tenté le diable : "Je paie au prix fort la crevaison subie en début de course et je ne peux plus aller rechercher les deux leaders. Dès lors, je préfère assurer cette médaille de bronze et garder intacte cette Fabia décidément géniale qui me servira encore au début de la prochaine saison."

Un autre pilote Skoda apparaît au 4e rang, au terme d'une prestation de tout premier ordre : Eric Cunin signe en effet son meilleur résultat au niveau national en hissant la Fabia WRC dans le groupe de tête après avoir évité les innombrables embûches d'un parcours qui, bien que resté majoritairement sec durant tout le week-end, a réservé quand même son lot de surprises... Jusqu'au bout, il a résisté à Pieter Tsjoen ravi de ponctuer par un top 5 sa demi-saison au volant de la nouvelle Peugeot 208T16 R5 : "L'auto a magnifiquement fonctionné et j'en ai progressivement mieux exploité le potentiel. Mais je ne pouvais pas jouer le trio de tête qui évoluait un cran-au-dessus. Et en fin de course, je n'ai pas voulu risquer de tout perdre en tentant de revenir sur Eric Cunin."

Le top 10 est complété par David Bonjean qui a bien exploité la Citroën Xsara WRC, Xavier Baugnet auteur de débuts convaincants sur la Ford Fiesta R5, Jean-Pierre Vandewauwer dont les facultés d'adaptation ont encore fait merveille sur la Porsche 997, Davy Vanneste lui aussi dans le coup pour ses premiers "pas" au volant de la Fiesta R5, et l'Anglais Neil Simpson ravi de sa découverte de ce terrain si spécifique au volant de sa Skoda Fabia S2000.

En se classant au 15e rang absolu, Cédric De Cecco offre à la Renault Clio R3T une nouvelle victoire en traction, après celle du Français Axel Garcia à l'East Belgian Rally. Il devance d'une grosse minute David Croes, lauréat en classe RC4 au volant de sa Peugeot 208 avec une trentaine de secondes d'avance sur Gino Bux, lui aussi sur Peugeot 208 ; le sociétaire du RACB National Team se montre le meilleur Junior devant Thibault Radoux, lequel émerge in extremis dans le Fiesta Sport Trophy grâce à un meilleur chrono que son rival Adrian Fernemont dans l'ultime spéciale.

Enfin, Didier Vanwijnsberghe impose sa Ford Escort RS en Historiques où le titre national revient à Dirk Deveux, lui aussi au volant d'une Escort RS.

Au final, 97 voitures terminent l'épreuve sur les 141 ayant pris le départ.(photo BFO-BRC)    

 
 
Previous
Rallye du Condroz   02 Novembre 2014
Flash
Kris Princen vainqueur !
12 Heures de Huy   13 Novembre 2014
12 heures de Huy 2015
Lire la suite