Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS

   
 
NL
Live Radio

90.0 FM

 Streaming

Partners

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

04 Novembre 2018  -  Rallye du Condroz
45e Rallye du Condroz
Stephane Lefebvre a reussi son pari
Après avoir échoué à deux reprises sur la deuxième marche du podium, le pilote officiel Citroën Racing a cette fois tenu tête aux plus rapides des pilotes belges, en évitant les erreurs et en exploitant pleinement le potentiel de sa Citroën C3 R5 qui signe son premier succès en Belgique.

«Je suis heureux de cette victoire même si cela ne changera pas ma vie. J’ai eu une saison difficile et cette première victoire en Citroën C3 R5 fait du bien. D’autant que face à une armada Skoda, ce n’était pas gagné d’avance. Je suis content car je n’ai pas commis d’erreur et je n’ai jamais eu le loisir de relâcher la pression… Et puis après deux deuxièmes victoires, je tenais vraiment à ce premier succès belge.»
Cédric Cherain, Adrian Fernémont et Vincent Verschueren, auxquels il faut associer Kris Meeke et Kris Princen jusqu’à leurs abandons respectifs, n’ont pourtant pas cessé de pousser le Français dans ses derniers retranchements. La preuve avec les quatre meilleurs chronos de Cherain, les trois meilleurs chronos de Fernémont et les deux de Verschueren face aux 6 temps scratch de Lefebvre, symbole d’une bagarre d’une rare intensité.
Comme Stéphane Lefebvre, Adrian Fernémont n’a commis aucune erreur et termine deuxième et premier Belge. Etonnant de constater que l’écart entre les deux premiers à l’arrivée est de 14,2 sec… soit au 1/10 près le même écart qu’à l’issue de la première journée de course.
Cédric Cherain, retardé par une pénalité de 10’’ pour pointage en retard sur une liaison, a pris la mesure de Verschueren pour terminer sur la 3e marche du podium avec moins de 6’’ d’avance. Il n’a pas manqué grand-chose au champion de Belgique 2017, un peu moins à l’aise avec la dernière évolution des trains roulants de sa Skoda.
Derrière, Ghislain de Mevius émerge du groupe de chasse pour pointer dans le Top 5, avec un peu plus de 3 secondes sur un convaincant Cedric de Cecco. Les deux pilotes Kevin Demaerschalk et Xavier Baugnet se tiennent finalement à 1 seconde, le top 10 étant complété par Xavier Bouche et Olivier Collard.
Cette belle bagarre a cependant été mise entre parenthèses suite à la terrible sortie de route de la Skoda Fabia R5 n°7 de Matterne-Vanlessen, qui a été fatale pour le copilote. Les autres équipages de l’équipe BMA, le champion de Belgique 2018 Kris Princen et le champion de Belgique Junior 2018 Grégoire Munster se sont retirés en signe de deuil.
Dans les classes, signalons les victoires de Gino Bux (Ford Escort) en HC1, de Didier Van Wijnsberghe (Toyota Celica) en HC4, de Yann Munhowen (Mitsubishi) en NCE, avec une magnifique 16e place à la clé, de Hubert Deferm (Ford Escort) en NCM, de Patrick Myleville (Porsche) en NCE, du régional Jean-Fred Colignon (Mitsibishi) en RC1, d’un excellent Manu Canal (Citroën DS3 E3) en RC3, qui pointe dans le top 20 et de Gilles Pyck (Peugeot 208) en RC4 et Junior.
114 voitures sur les 158 au départ ont finalement terminé ce 45e Rallye du Condroz. Le public a été discipliné et respectueux des consignes de sécurité, seul un petit groupe de spectateurs indisciplinés entraînant la neutralisation de la spéciale de Héron, en début d’après-midi du dimanche.
 

 
 
Previous
Rallye du Condroz   04 Novembre 2018
45e Rallye du Condroz
A coups de dixièmes...