Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS

   
 
NL
Live Radio

90.0 FM

 Streaming

Partners

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

09 Novembre 2011  -  Rallye du Condroz
Interview
Lhonnay: "Pret pour la lutte de classe!"
En terminant sur la troisième marche du podium en 2010, Stéphane Lhonnay signait sa plus belle performance dans son jardin. Cette année, pour sa 17e participation, il est bien conscient qu’il pourra difficilement améliorer ce résultat mais en optant pour la location d’une Mitsubishi EvoX comparable à celles de ses petits camarades de classe, il va pouvoir se focaliser sur la victoire en classe 3 (Gr.N) face à une opposition particulièrement relevée.

Stéphane, tu as été le local héro de l’édition précédente mais comment se présente ce millésime?
“J’ai choisi d’évoluer au niveau du matériel après quatre participations avec ma Lancer Evo9. Il était temps de passer à l’EvoX et au vu de la météo annoncée, je ne regrette absolument pas ce choix. J’ai essayé la voiture en conditions de course à l’Omloop van Vlaanderen et j’avoue qu’elle m’a plu instantanément. Donc je suis plutôt comblé à ce niveau-là!”

Tu vas affronter une belle concurrence en Gr.N. Cela te motive-t-il?
“Bien sûr. La Classe 3 est la plus fournie de toutes les classes. Et cette fois, je ne devrai pas calculer en vue d’un éventuel titre. Je vais donc attaquer dès la première spéciale avec la victoire de classe comme seul objectif. Je verrai bien après ce que je peux espérer au classement général. Mais c’est sûr qu’affronter le champion 2011, Jonas Langenakens, mais aussi Dominique Jullien, Cédric De Cecco et Olivier Collard (ce dernier sur Subaru Impreza WRX) représente un beau défi. Sans oublier Cédric Cherain qui vient de remporter le Gr.N à l’East Belgian Rally. S’il fait sec ce week-end, sa Renault Mégane RS se comportera encore mieux!”

Tu vas donc faire taire ceux qui te reprochent de privilégier la course d’attente?
“Lorsque tu as un budget limité au niveau des pneus, que la voiture t’appartient et que tu roules sans assurance, effectivement, cela te pousse à réfléchir plutôt deux fois qu’une avant de dégoupiller. Mais cette année, avec la formule choisie, je bénéficie d’un matériel de pointe, de pneus neufs en suffisance et l’auto est, bien sûr, assurée donc je vais attaquer d’entrée de jeu pour ne pas avoir de regrets par la suite. Et si cela ne fonctionne pas, mes détracteurs pourront cette fois accuser le pilote... (rires)”

Quels sont les points forts de l’EvoX?
“Son moteur est plus performant et son châssis est plus efficace. Seul le poids supérieur l’handicape par rapport à l’Evo9. Mais depuis que j’ai roulé avec celle-ci, je me demande encore comment j’ai pu être aussi proche de Romain en 2010. J’ai quand même décroché le titre avec ma vieille Evo9 face à son EvoX...”

Le parcours te convient-il?
“Absolument. Depuis quelques années, il n’a plus évolué et c’est tant mieux. On peut juste regretter la disparition de Clavier même si, en cas de météo sèche, je ne suis pas sûr qu’elle aurait été aussi déterminante qu’en 2010. J’espère seulement que Tihange ne viendra pas fausser le résultat et que tout s’y passera bien malgré les chicanes artificielles et les casse-vitesse...” 

 
 
Previous
Rallye du Condroz   09 Novembre 2011
Spectacle garanti pour la 38e édition
Les WRC favorites mais les S2000 vendront chèrement leur peau
Rallye du Condroz   10 Novembre 2011
Interview
Snijers: "Ca va être une chouette bagarre!"
Lire la suite