Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Peugeot

   
 
NL
Partners

Condroz 2017

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

13 Novembre 2011  -  Rallye du Condroz
Communique final
Patrick Snijers signe sa 9e victoire a Huy
Marquée par l’accident ayant coûté la vie à deux spectateurs hier après-midi dans la spéciale de Nandrin-Engis, la 38e édition du Rallye du Condroz-Huy s’est terminée ce dimanche dans le respect et la retenue. Patrick Snijers a remporté sa neuvième victoire en bord de Meuse, imposant la MINI JCW WRC pour la première fois en Belgique.

Samedi, lors de la première journée de course, c’est la Ford Focus WRC08 de Bernd Casier qui a démarré le plus rapidement suivie par la Peugeot 207 S2000 de Thierry Neuville et la MINI JCW WRC de Patrick Snijers. Trois hommes qui ont joué les premiers rôles durant toute cette première étape. Auteur d’un tête-à-queue dans Ben-Ahin (ES3), le pilote de la Ford laisse alors l’avantage au St Vithois avant de reprendre son bien presqu’aussitôt. La WRC de Casier reprend le large jusqu’à ce que le pilote commette l’irréparable au second passage dans Nandrin-Engis. La Focus en reste là et c’est Thierry Neuville qui prend la tête. Alors second, Patrick Snijers prend la mesure de sa petite Anglaise. Malheureusement, il doit composer avec des soucis d’arrivée d’essence dans l’ultime boucle. Troisième, Freddy Loix regrette un manque d’évolutions sur sa Skoda Fabia S2000.

Dimanche matin, Loix et Neuville ne repartent pas. Auteur d’un tout-droit dans la spéciale initiale, Patrick Snijers s’est installé en tête de l’épreuve et c’est une seconde journée relativement tranquille que le septuple champion de Belgique a vécue avant de signer une neuvième victoire hutoise qui complètera utilement son palmarès.

«C’est le podium le plus difficile à gravir de toute ma saison. J’aurais évidemment préféré gagner dans d’autres conditions. Cette édition restera malheureuse pour nous tous et je tiens à présenter mes condoléances aux familles des victimes et mon soutien aux personnes blessées. Il en restera quand même ma neuvième victoire ici et la première de la MINI en Belgique. Comme hier, j’ai connu des ennuis d’alimentation d’essence depuis le matin.»

Second, David Bonjean signe son plus beau résultat en Championnat de Belgique. A bord de la Peugeot 307 WRC préparée chez GPC, le Liégeois d’adoption n’a pas connu d’ennuis sur l’ensemble de l’épreuve. Il rentre une monture impeccable au parc fermé.

«En effet, je n’ai pas eu le moindre tracas de tout le week-end comme sur l’ensemble de la saison. La préparation de l’auto est impeccable. Hier soir, j’ai reçu un sms à minuit me disant que tout le monde roulait ce matin donc je n’ai jamais envisagé autre chose. La direction de course a fait un choix que je tenais à respecter en prenant le départ ce matin et je regrette le nombre d’amalgames faits à l’occasion d’un drame marqué avant tout par la fatalité. Il n’empêche qu’il faudra trouver à l’avenir, des solutions pour gérer un public qui n’a visiblement pas conscience de tous les risques encourus.»

Sur la dernière marche du podium, comme en 2010, nous retrouvons à nouveau le local hero, Stéphane Lhonnay, enchanté par sa course à bord de la Mitsubishi Lancer EvoX en provenance des ateliers de Colsoul.

«Je suis conscient de bénéficier des évènements mais cela fait trois ans que je suis à cette place. Par contre, où je me suis trompé, c’est qu’il n’y a pas eu plus de déchets sur le sec alors que les mécaniques sont, en principe, plus sollicitées. Le temps ensoleillé, plutôt inhabituel ici m’a permis de découvrir un autre Condroz.»

Quatrième, Jean-Pierre Van de Wauwer a pris un plaisir fou dans Wanze-Marneffe.

«C’est la plus belle spéciale de Belgique! Avec l’Octavia WRC, même si elle est d’un autre âge, j’ai pris un plaisir extraordinaire. Bien supérieur à ce j’aurais pu vivre en Mitsubishi. Avec la Skoda, tu dois te battre pour conserver la bonne trajectoire.»

Le Hollandais Van den Heuvel termine cinquième sur sa Mitsubishi Lancer EvoX R4 devant la Renault Mégane RS de Cédric Cherain.

Auteur d’un rallye marqué par de gros soucis de différentiel samedi, le jeune Kevin Demaerschaelk (Peugeot 207 S2000) a terminé sur les chapeaux de roue, septième devant la Nissan 370Z de Chris Van Woensel. Le Top10 est clôturé par la Mitsubishi de Dominique Jullien, qui a perdu deux places sur la fin à cause de bougies cassées, et Raphael Aucquier, auteur d’une belle performance à bord de la Citroën DS3. Notons, pour l’anecdote, la belle douzième place de Julien Collette auteur d’un sans-faute pour sa seule épreuve de l’année en Championnat de Belgique.

 
 
Previous
Rallye du Condroz   13 Novembre 2011
Après la Spéciale 16
Patrick Snijers se construit une avance confortable
WRC/IRC   13 Janvier 2012
Interview
Yves Matton, un Hutois parmi les Rouges
Lire la suite