Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS
Les Gets Peugeot

   
 
NL
Partners

Condroz 2017

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

10 Avril 2012  -  BRC
TAC Rally
Tsjoen imperial a Tielt
Quinze meilleurs temps sur les seize spéciales figurant au programme de la deuxième manche du BFO-BRC 2012. A lui seul, ce chiffre illustre parfaitement la domination du pilote de la Citroën C4 WRC sur cette 39ème édition du TAC Rally.

"J’ai attaqué fort dans la première spéciale, ce qui m’a directement permis de faire le trou," confirmait le leader du Championnat de Belgique des Rallyes, qui compte à son actif deux victoires en autant d’épreuves cette saison. "Et si j’ai pu attaquer ainsi, c’est que je me sens désormais à l’aise au volant de la Citroën C4 WRC. Nous avons fait des essais la semaine dernière et la C4 est désormais réglée comme je le souhaite. Maintenant, je n’ai pas dû la pousser dans ses retranchements sur un asphalte sec. Ce sera pour le Rallye de Wallonie je suppose !"

Auteur du dernier meilleur temps de la journée, Patrick Snijers a surtout regardé dans ses rétros ce samedi, surveillant du coin de l’œil ce diable de Freddy Loix et sa Peugeot 207 Super2000. "Si nous avions entamé le rallye avec une Mini comme elle est maintenant en fin de journée, l’histoire aurait peut-être pu être différente," confirmait Patrick. "Mais comme Pieter s’était directement envolé… Nous allons encore travailler pour faire progresser notre Mini."

A l’arrivée, Freddy Loix était satisfait de sa prestation et de sa troisième place avec en prime évidemment la victoire en Super2000: "Ce n’était clairement pas possible de faire mieux face aux deux seules WRC qui nous précèdent. Avec notre Peugeot, nous avons roulé quasiment au maximum toute la journée, sans faire d’erreur. Et même si nous n’avons pas encore une voiture capable de gagner à Ypres, nous avons bien travaillé et nous savons dans quelle direction travailler."

Contraint à l’abandon en fin de course après un bris de moteur, Mathias Viaene a laissé finalement la quatrième place à son équipier de chez NCRS, Jonas Langenakens, auteur en fin de journée de chronos prometteurs pour la suite de la saison sur la Focus. David Bonjean devant se contenter de la sixième place après une crevaison en début de troisième boucle sur sa 307, c’est Paul Lietaer qui clôturait finalement le top 5 avec son Impreza.

En Classe 3, après le bris de turbo matinal de Bob Colsoul et la crevaison de Cédric De Cecco, ce n’était pas une Mitsubishi Lancer EvoX qui s’imposait, mais bien une Lancer Evo9, en l’occurrence celle de Philip Barbier. En Historic, Didier Vanwijnsberghe a eu le dernier mot avec sa Ford Escort BDA face à la Sierra Cosworth de Gunther Monnens. Le podium était complété par la Porsche de Ruben Maes.

En Critérium, Kris Cools n’a laissé à personne le soin de lui contester la victoire. Dominateur depuis le premier chrono, le pilote de la Mitsubishi Lancer EvoX a finalement devancé une autre Mitsubishi, la Lancer Evo9 d’Alain Renkin. Sur la troisième marche du podium avec sa Subaru, Stefaan Tjoens précède au final le jeune Markus Meyer et sa Toyota Yaris.
 

 
 
Previous
WRC/IRC   02 Avril 2012
Rallye du Portugal
Ostberg vainqueur sur tapis vert
WRC/IRC   02 Mai 2012
Rallye d'Argentine
Nouveau doublé Citroën
Lire la suite