Facebook
Twitter
Mobile
RSS
RSS
RSS

   
 
NL
Live Radio

90.0 FM

 Streaming

Partners

Vous êtes un riverain, vous avez subi des dégradations ?
info@condrozrally.be
Tel 085 25 26 06
Fax 085 25 26 02

03 Novembre 2012  -  Rallye du Condroz
Rallye du Condroz-Huy
Casier domine mais Snijers garde le sourire
La seconde boucle de six spéciales n’a pas connu de gros bouleversement. En tête, Bernd Casier a doublé son avantage en signant tous les meilleures temps de la journée. Un travail de sape qui n’a pas enlevé le sourire à Patrick Snijers.

Le grand Limbourgeois s’amuse au volant de sa petite MINI WRC et cela se voit. L’auto lui convient mais face à la grosse Focus WRC08, il ne sait rien tenter. Les conditions délicates de la journée ne lui ont jamais permis de compenser son handicap.

 
Troisième, Xavier Bouche a connu une première étape tranquille jusqu’à ce qu’il choisisse de monter des thermo-gommes sur sa WRC de l’équipe italienne dans l’ultime secteur chronométré. Un tête-à-queue, un moteur calé et un tout droit lui coûte la petite avance qu’il s’était construite sur Stéphane Lhonnay.
 
Persuadé qu’il peut signer un beau coup à bord de sa Skoda Octavia WRC, le local hero ne pointe qu’à 13 secondes de Bouche et contrairement à son adversaire, il dispose d’un cota de pneus neufs intéressant pour dimanche. Les deux hommes doivent néanmoins surveiller le jeune Jonas Langenakens (Subaru Impreza WRC S12) qui a pris ses marques tout au long de la journée avant d’être victime d’une crevaison dans la dernière spéciale du jour.     
 
Sixième, Vincent Verschueren (VW Polo) poursuit son chemin, esseulé en tête de la catégorie S2000. Plutôt à l’aise dans ces conditions délicates, le spécialiste de l’Historique n’a pas démérité pour son premier Condroz à bord d’une «moderne». Le jeune Néerlandais a néanmoins profité de la crevaison d’Anthony Martin pour s’emparer de  sa position. Plutôt convaincant à bord de la Mitsubishi Lancer EvoIX Gr.N d’Aldero, il a été lui aussi victime d’une crevaison dans la terre de Vierset-Modave.
 
Du coup, il a également été doublé au classement provisoire par le Hollandais Bob De Jong. Enfin, pour clôturer le Top10, signalons encore la neuvième place de Lionel Hansen à bord de sa superbe Subaru Impreza WRC S10 et la dixième de Davy Vanneste qui retrouve peu à peu tout son talent à bord de la Peugeot 207 S2000 de NCRS.
 
Ils ont dit
 
B. Casier: «On s’est bien débrouillé dans ces conditions très difficiles. Il y avait des pièges partout et il fallait avant tout les éviter. Dans le noir, j’ai vu que je continuais à creuser l’écart sur Patrick. Pour moi, il avait plus d’avantages que moi aujourd’hui. Bon, ce soir, je me suis construit une belle avance sur mes poursuivants donc demain, il s’agira avant tout de gérer dans des conditions que l’on annonce plus sèches.»  
 
P. Snijers: «J’espère toujours parce que cela fait partie de mon sale caractère mais la logique est respectée. L’écart est le même que celui qui me séparait à l’époque de Pieter Tsjoen. La MINI a beau se révéler amusante et parfaite à conduire, je suis limité par son petit 1.6. Dans les deux dernières spéciales, j’ai eu beaucoup de mal à   apprécier certaines courbes et je me suis fait une belle frayeur dans un gauche rapide en 6eme, dans l’avant-dernière spéciale.»
 
J. Langenakens: «J’ai retrouvé peu à peu la confiance sous la pluie mais je ne suis pas satisfait de la réaction des différentiels. L’absence d’un ingénieur se fait cruellement sentir. Et puis j’ai crevé à 4 kilomètres de l’arrivée de la dernière ES mais c’était une longue ligne droite et j’ai pu finir sans devoir m’arrêter !»
 
 
Previous
Rallye du Condroz   03 Novembre 2012
Rallye du Condroz-Huy
Casier justifie son statut
Rallye du Condroz   04 Novembre 2012
Rallye du Condroz-Huy
Une matinée mouvementée
Lire la suite